Osmose Coaching en Image & Boutique | Quel fond de teint pour quel type de peau ?
Osmose Coaching - Conseil en image à Bulle | Fribourg
Conseil en image, Conseils, Conseil, Coaching, look, Bulle, Fribourg
2999
single,single-post,postid-2999,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

Quel fond de teint pour quel type de peau ?

Posted by Coralie in peau 08 nov 2013

Combien de fois avez-vous croisé des femmes orange aux plaques sèches ? Cette fois-ci, je dis stop. Je vais vous expliquer comment choisir votre fond de teint afin d’avoir un teint de pêche naturelle.

En plus de choisir la bonne couleur, choisir la bonne texture relève parfois du supplice chinois. Pour sortir du casse-tête, je vous propose un petit tour d’horizon des différentes textures et comment les apprivoiser.

Le teint se travaille de différentes manières selon son type de peau. En effet, la texture du fond de teint devra s’adapter aux besoins et surtout ne pas la contrarier : autrement dit, il est tout aussi criminel d’assécher une peau sèche avec une texture mousse et que nourrir les imperfections d’une peau à problèmes avec de l’huile.

Est-ce que les fonds de teint abîment la peau ?

OUI si vous avez choisi le mauvais, mais NON si vous choisissez un fond de teint adapté qui sera complémentaire à ce que vous utilisez en soin. (Crème, sérum…) Une autre chose que vous devez savoir : on n’économise pas sur le fond de teint ! En effet, la plupart de ces fonds de teint « bon marché » dont nous sommes inondées de pub à la TV ne sont souvent pas suffisamment aérés et ne laisse pas respiré la peau. Au lieu d’avoir un complément à vos soins, vous avez un masque qui ne laissera pas respirer votre peau et l’agressera tout au long de la journée.

Voici les différentes textures que vous allez trouver

Les textures fluides

Elles sont réservées en priorité aux peaux mixtes, car elles permettent de ne pas graisser ni assécher. Elles sont bien souvent non-occlusives et non-comédogènes, mais certaines petites polissonnes sont nouvellement formulées à base de silicones afin d’être « flexibles » (autrement dit, ne pas virer dans les plis du visage, ni faire un masque) et le silicone peut hélas obstruer les pores quand on est déjà sensibles à ce genre de problème.  On peut les travailler au pinceau, le résultat sera beaucoup plus réussi et surtout modulable. Pour cela, on dépose un peu de produit sur le dos de sa main, on y trempe joyeusement son pinceau à fond de teint et on l’applique sur le visage en tapotant sur le nez, le menton et le front (là où généralement il faut couvrir les défauts) ; on termine le produit sur les joues (bien sûr, si les problèmes se concentrent avant tout sur les joues, on fait ça en sens inverse, soyons fous). Les textures fluides permettent aussi de ne pas alimenter les boutons quand on en a, puisqu’elles sont plus souvent formulées à base d’eau plutôt qu’à base d’huile.

Les textures mousses

Elles conviennent très bien aux peaux grasses, voire aux peaux mixtes, mais pas en deçà. Utilisée sur une peau sèche ou déshydratée, elle risque d’entraîner de superbes plaques de déshydratation et la peau va desquamer (terme hautement sexy). Les fonds de teint mousses ne s’appliquent pas au pinceau (on gaspille beaucoup de produits, ce n’est pas pratique du tout du tout), mais plutôt à l’éponge : on prélève un peu de produits en surface avec l’éponge et on peut tapoter joyeusement son faciès. L’avantage de la texture mousse est qu’elle est très modulable : on peut très bien passer discrètement sur les ailes du nez et s’attarder sur une zone peu uniforme. Cependant, il faut savoir que cette texture particulière est obtenue à grand renfort de silicone, à caractère occlusif, qui peut engendrer plus de boutons. Le seul moyen de savoir, malheureusement, est de tester. Dans tous les cas, je déconseille fortement d’utiliser une base de teint siliconnée en dessous d’un fond de teint mousse, pour cause de pores bouchés garantis et donc petits problèmes en perspective.

Les textures crème

Royales pour les peaux sèches, elles seront peut-être tolérées par les peaux normales en hiver, mais beaucoup trop riches pour ce type en été. Elles peuvent se présenter sous forme de fond de teint crème, mais aussi fond de teint baume (texture très étonnante, mais vraiment géniale pour les peaux très sèches). Le travail au pinceau est fortement conseillé, car il permet aux actifs hydratants de mieux pénétrer dans la peau et surtout, ça réduit les possibles irritations dues aux passages intempestifs des doigts sur l’épiderme. Les fonds de teint crémeux ont cependant un petit défaut : leur couvrance, souvent assez bonne, n’est en revanche que peu modulable, car elles supposeraient beaucoup de couches « riches », ce qui a tendance à étouffer la peau et nourrir les imperfections. Enfin, elles sont formulées à base d’huile, ce qui peut provoquer quelques points noirs et compagnie si on a la peau normale ou mixte.

Les sticks

Honnêtement, qui utilise encore ça passé l’année 2005 ? Personne je l’espère. Les fonds de teint stick sont beaucoup trop couvrant et donnent un teint beaucoup trop masque. Cependant, les fonds de teint stick sont souvent utilisés par les professionnels pour les maquillages photo.

Les compacts

Il y a deux formes possibles : du fond de teint compacte poudre, qui permet une couvrance très légère, mais une très bonne matité, et les compactes crèmes, avec ou sans huile. Les compacts poudrés sont modulables, mais réservés aux peaux mixtes et grasses, voire normales, car ils peuvent assécher la peau ou faire ressortir les peaux mortes. Les compactes crèmes, eux sont destinés à tous les types de peau (puisque formulés pour peaux sèches, mais aussi version oil-free pour peaux mixtes et grasses) et sont très couvrants. Ils sont également très modulables et sont particulièrement conseillés à celles qui souffrent de cicatrices, acné, ou imperfections.

Pour les couleurs ?

Rien de plus facile, appliquer un peu de fond de teint sur le côté de votre visage. Si on ne le voit pas, c’est que la couleur est adaptée. Attention ! Tester son fond de teint sur le dos de sa main ne sert à rien. En effet, la couleur de votre visage n’est pas du tout la même que celle de votre avant-bras.

Post a comment